INVITATION Dans le cadre de l’exposition photographique russe sur « Les liquidateurs de Tchernobyl » Avec le soutien de la Ville de Kaysersberg, L’association humanitaire « Les Enfants de Tch

Publié le par a.s.l.v.c.n.t.

INVITATION

 

Dans le cadre de l’exposition photographique russe sur « Les liquidateurs de Tchernobyl »

 

Avec le soutien de la Ville de Kaysersberg,

L’association humanitaire « Les Enfants de Tchernobyl »

Le Professeur Yuri Bandajevsky (Bélarus) qui viendra spécialement de Kiev

Le Professeur Michel Fernex (Suisse)

 

ont le plaisir de vous convier :

 

Mardi 23 mars 2010 à 20H00

au Badhus de Kaysersberg

 

CONFERENCE EXCEPTIONNELLE

 

« Que peut-on faire en faveur des liquidateurs et victimes de Tchernobyl »

«  Le lien OMS – AIEA, les très faibles doses de radioactivité »

 

Dans la nuit du 26 avril 1986 et dans les mois qui suivirent, un million d’hommes, appelés liquidateurs, ont été lancés contre le réacteur de Tchernobyl en feu pour éteindre l’incendie, recouvrir les ruines de la centrale explosée par un sarcophage, improvisé en conditions de radioactivité terrifiante, et pour effacer les conséquences de la catastrophe partout : à la centrale, dans les villages, sur les routes, dans les champs.

Les scientifiques soviétiques calculaient que, si l'incendie de Tchernobyl n'était pas éteint pour le 8 mai, le combustible nucléaire en fusion aurait percé la dalle de béton sous-jacente, serait précipité dans le bassin de refroidissement et aurait amorcé une explosion atomique vingt à cinquante fois supérieure à celle de Hiroshima. L'Europe aurait été inhabitable. Le 6 mai l'incendie était maîtrisé grâce au sacrifice extrême des liquidateurs. Mais ils ont été mal récompensés : la Russie, l'Ukraine et le Bélarus les ont abandonnés à eux- mêmes. L'Occident les ignore.

 

Ils ont combattu les radionucléides à mains nues, avec des pelles et des jets d'eau. Des dizaines de milliers sont morts et continuent de mourir

 

EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE RUSSE sur les « liquidateurs de Tchernobyl » au Badhus : du mardi 23 au lundi 29 mars 2010

Heures d’ouverture : samedi et dimanche de 10H à 18H, en semaine de 14H à 18H

 

Contact : Association « Les Enfants de Tchernobyl » :

les.enfants.de.tchernobyl@wanadoo.fr, 03 89 40 26 33

Publié dans Vu dans la presse

Commenter cet article