Kiev

Publié le par a.s.l.v.c.n.t.

Kiev Les femmes ont également été mises à contribution lors de la décontamination sur le site : Cuisinières, lingères, infirmières, secrétaires ....d'abord évacuées de Pripyat, elles ont été rappelées par leur hiérarchie car elles connaissaient déjà les lieux et le travail ! Bien souvent leurs maris travaillaient aussi sur le site et n'ayant d'autres ressources pour vivre que de continuer à faire leur travail elles n'ont souvent eu aucun autre choix. Aujourd'hui elles racontent la mort de leur mari, leurs difficultés pour vivre et leurs attentes car on leur a promis un appartement qu'elles ne verront sans doute jamais.
Kiev
par a.s.l.v.c.n.t.

Commenter cet article