Séjour de Valery Zaïtsev – Décembre 2009

Publié le par a.s.l.v.c.n.t.

Séjour de Valery Zaïtsev – Décembre 2009

 

catherine fuchs geneveGenève, lundi 30 novembre, 8h00 ; je viens de commencer la vigie (organisée par les "Independentwho") sous la pluie et dans le froid ! Heureusement, je ne suis pas seule : pour compagnie j’ai  Mamo, une habituée de l’endroit. Elle me met rapidement à l’aise et me dorlote. A nous deux nous nous relayons pour tenir avec notre pancarte devant l’OMS et le ballet incessant des grosses voitures qui se rendent sur leur lieu de travail ( ?)…

Tout cela semble dérisoire ; telles deux petites statues nous contemplons la façade muette de l’OMS. Mais comme la journée avance nous avons de nombreux encouragements de certains, qui, du bras ou de la main, d’un sourire ou d’une clémentine nous disent leur admiration, leur appui, leur soutien. Voilà ce qui fait tenir les bénévoles de cette vigie depuis bientôt trois ans tous les jours de 8h00 à 18h00 ! Il faut tenir pour qu’enfin l’OMS devienne indépendante et reconnaisse la vérité sur Tchernobyl et ses victimes.

Genève, jeudi 3 décembre, 8h00 : Valery est avec moi ce matin ! Difficile de tenir une conversation. Lui, liquidateur en provenance de Mozyr (Belarus) et moi qui ne parle pas un mot de russe ! Qu’importe nous avons tout notre temps pour potasser nos dicos respectifs !

De temps en temps nous avons des visites de vigies qui habitent dans la région. Ils viennent saluer Valery et nous offrir un peu de leur temps pour que nous puissions aller nous réchauffer autour d’un thé à la cafétéria du coin.

Le soir nous sommes récompensés par la disponibilité et la gentillesse des hébergeurs qui nous offrent le gîte et le couvert. Merci à eux !

Strasbourg, lundi 7 décembre ; peu de monde est venu à notre soirée débat autour de l’excellent film de Wladimir Tchertkoff « le sacrifice ». Thierry Meyer, président de l’association « les enfants de Tchernobyl » est là en voisin (de Mulhouse !) pour nous rencontrer avec quelques uns de ses membres. Le film fait impression sur les spectateurs et le débat est passionnant. Valery témoignera sur le travail de ces liquidateurs qui ont sauvé l’Europe et qui aujourd’hui ne demande que reconnaissance et soutien.

Avant de repartir, nous avons encore un moment pour visiter Paris et rencontrer Roland Mérieux du bureau du syndicat des liquidateurs créé par le professeur Yuri Bandazhevsky.

Et puis c’est le départ, Valery remercie l’association et nous espérons nous revoir chez lui à Mozyr dès cet été afin de rencontrer les liquidateurs et veuves de liquidateurs de l’association dont il est le président.

C’est le souhait que je fais pour 2010, et à vous tous et à vos proches je souhaite également que la nouvelle année vous apporte ces instants de joie et d’émotion autour d’une solidarité partagée !

Avec toute mon amitié,

Catherine Fuchs

Publié dans Notre actualité

Commenter cet article